Né en 1993

Vit et travaille à Berlin

En utilisant de nombreux signes appartenant à diverses époques et cultures, il participe aux essais propres à l’émergence d’une nouvelle société. Enfin, lorsque l’artiste investit des fontaines où l’eau et la mousse envahissent ses sculptures, on se demande où s’arrête sa production artistique et où commence l’environnement qui l’accueille.

L’artiste s’inscrit ainsi dans les recherches de Bruno Latour ou Philippe Descola qui soulignent la séparation factice entre nature & culture.

Ses œuvres, comme l’air que nous respirons et les paysages qui nous entourent, sont co-créations entre vivants et non vivants. Elles rappellent que la domination de l’occidental sur ce qu’il considérait comme mineur ne pourra avoir de prise dans le nouveau monde en train d’éclore.

Charlotte Cosson Commissaire d’exposition, historienne de l’art & critique d’art